Jardin des pavots bleus

«  Les lilas sont magnifiques et les azalées resplendissantes, mais je crois que ce sont les pavots bleus qui me procurent le plus de satisfaction. Non seulement ils sont d’une grande beauté, mais leur floraison dure plus longtemps que toute autre plante. Il y a maintenant près d’un mois qu’ils font nos délices.»

Elsie Reford, 13 juillet 1954

Le jardin des pavots bleus doit son nom au fait qu'Elsie Reford y a disposé l'une de ses plantes les plus rares et les plus fascinantes. Le pavot bleu de l'Himalaya (Meconopsis betonicifolia ou M. baileyi) est l'une des merveilles du monde végétal. Originaire des Gorges du Tsangpo, dans le sud-est du Tibet, il pousse à une altitude de 3 120 à 4 000 mètres (10 200 à 13 100 pieds).

Ces pavots bleus (en fleurs de la fin juin à la fin juillet) sont les descendants des premières graines semées par Elsie Reford dans les années 1930. Intriguée par l'enthousiasme que suscitait le pavot bleu, elle fut parmi les premiers horticulteurs d'Amérique du Nord à entreprendre de cultiver les graines qu'elle obtint du Jardin botanique royal d'Édimbourg, en Écosse. Le pavot bleu est particulièrement difficile à cultiver et peu de jardins en possèdent une aussi grande collection. Notre succès tient pour une bonne part au climat du Bas-Saint-Laurent-Gaspésie, qui procure aux plantes l'humidité et l'air frais que recherche le Meconopsis betonicifolia (ou M. baileyi).

Si vous désirez relever le défi que représente la culture du pavot bleu de l’Himalaya, veuillez noter qu’il est possible de commander un sachet de graines via notre Boutique en ligne.